CENTRAFRIQUE : Partiellement vrai, la présence signalée des groupes armés vers les périphéries de Batangafo.

Un article publié par le site d’information « Corbeau news Centrafrique (CNC) » le 8 juillet 2022, annonçant une présence massive des groupes armés vers Batangafo sous le titre : « Afflux massif des rebelles tchadiens vers Batangafo, une attaque imminente serait en cours. »

Image d’archive d’illustration CNC

L’article de CNC est partagé sur les réseaux sociaux par 236 NEWS rca et Tchad communistes, deux pages Facebook, avec des images d’archives pour illustrer l’article de CNC.

Image d’archive illustration 236NewsRCA
Image d’archive illustration Tchad Communiste

La vérification

Quelques sources

Junior DELORO de la radio communautaire Ouham Fafa de Batangafo, contacté le 19 juillet 2022, affirme que « des hommes armés sont en mouvement intense aux alentours de la ville de Batangafo, précisément à Baltedjé dans une grande forêt dense située à 150 km de Batangafo »

Le président de la délégation spéciale de la commune de Batangafo, Marc Ngartoloum, confirme également l’information précise que « ces hommes armés ne sont pas dans la ville de Batangafo, ils (ces groupes armés) sont visibles aux périphéries sur l’axe Bouca…  un conducteur de moto transportant des documents administratifs de la mairie de Batangafo a été agressé par ces hommes armés au mois de juin dernier », a indiqué Marc Ngartoloum.

 Verdict

Après plusieurs recoupements, l’information publiée par CNC le 8 juillet 2022, est partiellement vrai. Mais, ces hommes armés assimilés aux rebelles tchadiens ne sont pas dans la localité Batangafo, comme annoncé par l’auteur de l’article, Gisèle MOLOMA. Leur présence est signalée à plus de 100 km de Batangafo précisément dans la grande forêt de Baltedjé et à plus de 90 km sur l’axe Bouca au nord de la ville.

La ville de Batangafo, située à 386 km au nord de Bangui, est le chef –lieu de la nouvelle préfecture de l’Ouham-Fafa, érigée en 2021 par le gouvernement centrafricain.  Des mouvements des groupes armés sont récurrents aux environs de la ville depuis plusieurs mois. C’est dans ce contexte d’insécurité permanente qu’un détachement des forces armées centrafricaines (FACA) est arrivé  à Batangafo, dans la soirée du samedi 16 juillet 2022.

Pour l’instant la ville est calme. On ignore la vraie identité de ces hommes armés ainsi que les intentions de cet afflux massif aux périphéries de la ville de Batangafo.

Nouvelle situation 

Un mobilisateur communautaire de MSF est tombé dans un embuscade des rebelles de la CPC le mardi 02 Aout 2022, sur la route du village Wogo à 51 Km précisément au village Mèrè situé à 55km de Batangafo. Ce dernier a été dépouillés de son téléphones, son argent, voire même tous ce qui lui permet de travailler. Alors qu’il regagnait le lieu du travail. Aucune perte en vie n’est signalée. La ville de Batangafo est calme et la population est stable.

Magalie Priscilla BINGUINABA / RMCC.

Contactez – nous au 00236 72010001 ou écrivez-nous à infos@rmc-centrafrique.net si des informations et des images vous paraissent douteuses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 8 =