INFOX : Anicet Georges DOLOGUELE n’était pas à Kigali pour déstabiliser Bangui.  

Le 06 Septembre 2022 le journal en ligne Le potentiel Centrafricain a publié un article titré : « N’ayant plus d’espoir avec les français, Anicet Georges DOLOGUELE veut se rapprocher du Rwanda pour déstabiliser le régime de Bangui. »

Cette publication a été partagée par plusieurs personnes sur Facebook et aussi dans les groupes WhatsApp. Après vérification des faits, cette information est partiellement fausse.

Pour vérifier cette information, notre rédaction a joint Anicet Georges Dologuélé au téléphone le 13 Septembre 2022. Ce dernier précise qu’il a été  invité en sa qualité d’homme politique au « forum d’agriculture » à Kigali. Et poursuit en disant que « c’est chaque année qu’il  prend  part à des différentes conférences d’ailleurs il n’a  même pas vu le Président Paul Kagamé.

De son côté Cressent Béninga, analyste et observateur de la vie politique en Centrafrique donne son point de vue :Cette sortie discrédit d’avantage ce journal. Raison pour laquelle la présence des forces rwandaise dans la mission des nations unies en Centrafrique dans le cadre de l’accord multilatéral. Aussi dans le cadre de la coopération, on note la présence de ses forces militaires. Ce qui témoigne la nature de la relation entre les deux Etats. En ce moment, se sera imprudent de la part d’Anicet Georges Dologuélé pour chercher le soutien d’une quelconque déstabilisation. Quel argument peut-il convaincre les autorités rwandaises contre le régime de Bangui. Son déplacement fait peur et constitue un danger pour le régime actuel. 

Nous avons contacté Briand Patrick Mogani, journaliste auteur de cette publication qui a promis de nous rappeler et n’a pas réagi jusqu’à lors.

Après vérification, Anicet Georges Dologuélé a bien séjourné à Kigali pour un forum sur l’agriculture et non pour déstabiliser le régime de Bangui. Cette information est partiellement fausse.

Cette nouvelle apparait au moment où le chef de l’Etat se propose de nommer des membres pour la rédaction de la constitution et que les déplacements des hommes politiques sont surveillés de très près.

Pour apporter la lumière sur les faits, nous avons contacté différentes sources à savoir : Anicet Georges Dologuélé, Paul Cressent Beninga, politologue analyste et observateur de la vie politique en Centrafrique, Briand Patrick Mogani journaliste.

FACT-CHECKING / RMCC

Contactez – nous au 00236 72010001 ou écrivez-nous à infos@rmc-centrafrique.net si des informations et des images vous paraissent douteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 30 =